Accueil  >  L'Asso du Pays  >  Les commissions de travail  >  Axe social


Soutenir l’éducation, adapter et renforcer la formation :
Synthèse : 15 mai 2002
 

Lecture du compte-rendu de la commission du 3 avril 2002

I – 2éme Sous-commission :
Mr DELAGE excusé

Le pôle viticulture sera présenté à la prochaine réunion au Lycée Agricole de la Brie. Mme ARAGON: la commission transversale fait ressortir un besoin de formations initiales, continues et par alternance dans le cadre des services.
La fonction accueil manque de représentation dans le Bergeracois notamment par un couplage avec les langues.
La discussion s'engage sur les réunions transversales. Il apparaît que les points forts mis en évidence lors des différentes réunions des commissions n'ont pas été transversalisés.
Il sera important de tenir compte des conclusions sur les travaux que nous avons menés. Ces préconisations seront présentées au cabinet pour qu'elles soient réellement prises en compte dans le cadre du travail de la charte.

Les membres présents expriment
- leur déception quant aux méthodes employées par le cabinet d'études.
- leur perplexité quant à la validité de ce travail qui ne contient pas les conclusions émanant des auteurs du terrain (commission)

Souhait :
- Il serait judicieux de redéfinir les objectifs précis de la mission du cabinet.
- méthodologie de mise en place de la charte.
Les membres présents regrettent que les consultants aient été absents lors des commissions.

-Expression des besoins
Prise de contact, discussion autour de l'absence de la prise en compte du contenu de notre commission.
Ce rapport remontera lors de l'Assemblée Plénière. Il faut en effet être vigilant à ne pas décourager les acteurs locaux qui se mobilisent autour du Pays du Grand Bergeracois.

- L'apprentissage
Le CFA doit rester sur Bergerac. Nous devons nous mobiliser pour conserver cette structure sur le Bergeracois.
Le projet Lycée des Métiers devra s'articuler avec le CFA de Bergerac pour aboutir à une complémentarité. La logique de filière se retrouve sur les 2 établissements. Il serait judicieux que des passerelles soient construites entre le CFA et le Lycée des Métiers.
Le CFA connaît certaines difficultés, mais il est important qu'il reste dans sa forme actuelle sur Bergerac.
- il faut maintenir et conforter l'existant en apprentissage.

II - 3ème Sous-Commission

- Travail saisonnier
Lourd travail de recherches qui a permis de dégager les premières pistes de résultats

- champs professionnels: hôtellerie, restauration, tourisme, agriculture, commerce

A terme : comment mieux gérer pour aboutir à des emplois durables.

Comment proposer un lieu central d'accueil pour ces personnes en précarité ? La plupart de ces personnes ont un faible niveau de formation. Des formations continues de courtes durées sur des compétences spécifiques permettraient de fixer les personnes en milieu rural.

- objectif à long terme : création d'activités

- l' Arcachonnais
Maison des Saisonniers avec des personnes de différents secteurs professionnels et avec différents objectifs :
- champs professionnels
- logement
- tourisme
- DRTTE
- DRT

- Les Landes
Il manque de main-d’œuvre en centre de thermalisme et agroalimentaire: réunion d'acteurs, de structures pour proposer des pistes.

- Le Sarladais
AGEFOSPME
Espace Economie Emploi
- Proposition d'une formation complémentaire.
- Difficultés rencontrées : les personnes formées sont peu nombreuses car les employeurs locaux se sont peu engagés.

Conclusion: 8 entreprises sont repérées en Bergeracois qui emploient des permanents et des temporaires
- une enquête plus une rencontre seront mis en oeuvre auprès des acteurs locaux
- un état des lieux sur le Bergeracois pour la Commission de juin, permettra de déterminer si c'est une problématique locale ou non.

Observation à l'issue de cette présentation

* dans le secteur agricole
- beaucoup de saisonniers trouvent des CDI : ils ont prouvé leur efficacité.
- les employeurs ont une forte capacité à se réunir pour organiser leurs besoins en terme salarial.
- les groupements d'employeurs sont très localisés donc opérationnels rapidement et correspondent aux besoins du terrain.

III – 1ère Sous-Commission

1- Enquête auprès des écoles primaires via les communes


- 81 retours dont 54 communes avec écoles
- communes sans écoles:
55 % : 10 enfants scolarisables
37 % : 10 à 25 enfants scolarisables
7 % : 25 à 50 enfants scolarisables
- année de fermeture :
62 % : 1960-1975 période d'aide à la fermeture
- communes avec écoles, accueil des enfants de moins de 3 ans :
78 % des communes les accueillent afin de pouvoir maintenir l'école ouverte.

2- Restauration hors de Bergerac

- Service de restauration dans 50 écoles sur 54.
46 sur 50 sont pris sur place.
- Approvisionnement: 57 % local, 39 % en partie local

Il reste à définir une stratégie pour obtenir des conclusions plus exhaustives : juin ne sera peut être pas suffisant en délais.
Il sera demandé au cabinet d'utiliser ces informations pour leur étude.

3- Questionnaire pour le collège

En cours : attente des réponses. Il est composé en deux parties
- une partie informative
- une partie qui appelle à formuler des besoins notamment en lien avec le territoire.

Les résultats de cette enquête pourront faire remonter des propositions.

Mme ARAGON remercie et félicite les personnes présentes pour le travail effectué.

Prochaine réunion: 05 juin 2002, 18h, salle de réunion du lycée de l’Alba

La commission souhaite la présence d'un représentant du cabinet de travail CODE et d'un des deux co-présidents.

Retour à la page précédente