Accueil  >  L'Asso du Pays  >  Les commissions de travail  >  Axe social


Favoriser les activités sportives et de loisirs :
Synthèse 03.04.2002
 

M. Alain BRETTES, co-président du Conseil de Développement a demandé à la commission de mieux définir le projet du pôle sportif du Bergeracois.

En effet, le projet apparaît ambitieux et demande à être appréhendé en fonction à la fois des besoins du territoire du Pays du Grand Bergeracois et à la fois de mesure prospective de développement.
Il a été évoqué la réalisation en Corrèze à Bugeat d'un centre sportif, proche de notre projet, qui fonctionne à priori depuis plusieurs années avec succès.
Après une discussion durant laquelle les participants ont pu exprimer leurs convictions et leurs idées, le relevé des conclusions, concernant le projet est le suivant :

- Le projet d'une pôle sportif en bergeracois doit être cohérent avec les structures déjà existantes sur le territoire,
- Le Conseil Général et en particulier l'équipe d'animateurs mise à disposition, doit être associé au projet de pôle,
- Le projet devra être chiffré avec établissement de seuils minimums "de rentabilité",
- L'aspect hébergement du pôle sportif peut être raisonné avec le logement des étudiants et des jeunes,
- L'aspect transport doit être pris en compte dans le projet,
- La formation des éducateurs sportifs ainsi que leur mise en réseau doivent être privilégiées,
- Un projet touristique sportif est une bonne piste pour donner du "corps" au projet du pôle.

Au cours de la commission, les participants sont d'accord pour développer à la fois une politique sportive de masse mais aussi de compétition. Ce pôle sportif pourrait être un relais fort pour promouvoir le sport de haut niveau tout en permettant une mise en réseau des éducateurs sportifs, des bénévoles animateurs et dirigeants, pour également développer une pratique et une découverte des pratiques sportives, facteur d'intégration sociale.

Pour ce faire, un projet éducatif (politique et objectif du projet) et un projet pédagogique (réalisation, moyen) doivent donc être réalisés.

En conclusion, ce projet doit être étudié dans les commissions transversales prévues par le cabinet d'études.

La discussion ayant été longue sur le projet de pôle sportif, le projet de découverte du patrimoine, les espaces naturels du bergeracois par ses sentiers et ses itinéraires a été plus succinct. Il apparaît que ce projet est transversal avec certaines autres commissions de travail.

Il a été évoqué la médiation nécessaire entre les pratiquants des sports de pleine nature (marche-vélo-cheval) et les sports mécaniques (motos principalement "Grappe de Cyrano"). Une conciliation doit être réalisée avec les représentants de la nature, les collectivités, les propriétaires privés, les utilisateurs, pour définir les enjeux et les pratiques sur les chemins. Le développement du PDIPR sur l'ensemble du Pays du Grand Bergeracois est demandé par la commission. Une cohérence est nécessaire. La mise en place de ce réseau doit s'accompagner d'une médiation forte qui peut être inscrite dans la charte de développement.. Cette médiation, à priori difficile, doit être réalisable si elle est inscrite dans les objectifs de développement et d'aménagement du territoire.


Retour à la page précédente