Accueil  >  L'Asso du Pays  >  Les commissions de travail  >  Axe environnemental


Valoriser le patrimoine bâti :
Synthèse 17.01.2002
 

PRÉSENTATION DES MEMBRES
TECHNICIENS

Bertrand LACOMBE Technicien de la chambre des métiers Dordogne
Monique PELLETANT Secrétaire générale Com. Pays Beaumontois
MEMBRES DE LA COMMISSION
M. DARRINE président antenne Beaumont « pierre angulaire »

M. DE SAINT EXUPERY propriétaire château de Cardou Bourniquel M. BONNIER projet d'Écomusée
travaille sur le colombage La Force
M. LEROY Association Château de Bridoire
M. CASSANIS Association Château de Bridoire, enseignant M. BUISSET propriétaire gîte à Cône de Labarde
M. PONTALIER Groupe « Les Abeilles Bergeracoises »
M. BONNET entrepreneur retraité, Maçon, St Georges de M Mme. PERRET Saint Georges de Montclar
Mme DAVID-ASTIER Président de la C.C.P.B.
M. BRIAUD Président de l'O.T. d'Eymet - promotion du patrimoine - recensement du petit patrimoine
Mme VEAUX Présidente des Amis de la Bastide de MOLIERES Mme MOUILLAC Enseignante retraitée,
bénévole pour la DRAC (inventaire mobilier)
A. BERNAZEAU Vice-président de la chambre des métiers
Excusés: Mr LABEILLE


CHOIX DU PRÉSIDENT ET RAPPORTEUR DE COMMISSION
M. BERNAZEAU explique qu'il a été pressenti pour être président.
M. BONNET sera suppléant président.

Mme DAVID-ASTIER sera rapporteur.
Mme MOUILLAC sera suppléant rapporteur.

TOUR DE TABLE: SOUHAITS ET ATTENTES DE CETTE COMMISSION.

-Monsieur GONDRAN explique l'importance du patrimoine classé en Bergeracois. Bastides, chartreuses, châteaux. Il aborde l'explication de sa profession, la loi sur les sites (1913 ), sur les secteurs sauvegardés, les ZPAUPP (1983) avec leurs règlements.
Le patrimoine est quelque chose de partagé, l'acquisition, le savoir faire, ...
1. Collaboration avec les artisans : il faut apprendre ou réapprendre à faire les gestes d'autrefois, les matériaux par contre ne sont plus les mêmes. (localement, importance des menuiseries)
Pour réduire le coût de restauration, il faut aider l'artisan pour se former afin d'être moins cher .
2. Le rôle des élus : important dans la délivrance des permis de construire, aménagement des espaces publics très important.
3. Le rôle des associations qui sont « la voie qui crie dans le désert » Fierté d'habiter dans une région qui est belle, authentique,
L'urbanisme c'est le lieu où l'on vit ensemble.
Il y a de l'architecture quand il y a des gens pour l'entretenir.
L'objectif d'un monument historique est d'être conservé, dans son intégralité (édifice, mobilier).

-BERTRAND LACOMBE précise le rôle des commissions. Leur travail doit aboutir à l'élaboration de la Charte qui sera le document de contractualisation dans le cadre du contrat de plan ÉTAT-RÉGION
Parallèlement des cabinets d'étude établissent des diagnostics par secteur.
'"M. DARRINE
Que veut dire valoriser ?
- 1° inventaire, 2° connaissance, 3° Sauvegarde, 4° restauration, 5° valorisation

-M. GONDRAN : ne pas dévaloriser (détériorer) le patrimoine,
prendre conscience de sa beauté
encourager à réhabiliter le patrimoine existant,
en garder l'usage.

"M. BUISSET : pour ne pas dévaloriser on n'a pas de subvention, on a des subventions pour valoriser.
"M. de SAINT EXUPERY : sur la commune de BOURNIQUEL, il faudrait valoriser le petit patrimoine.
profiter des sentiers de randonnées pour permettre aux touristes de parcourir la campagne riche en petit patrimoine non remarqué.
faire classer des arbres remarquables (GR 7) . Choix des peintures en mairie
"M. BONNIER : il serait d'accord pour des conseils en mairie.
"M. LEROY : il faut oublier les intérêts privés
"M. CASSANIS : il faut une mise en réseau pour que cela retombe sur tous les patrimoines.
"M. BUISSET : il faut valoriser le petit patrimoine.
"M. GONDRAN : Beaucoup de petit patrimoine est en domaine privé, tant qu'il sert, il est entretenu mais après...
FONDATION PATRIMOINE
"M. BONNET: dans peu de temps, il n'y aura plus de compagnons pour faire ce travail.
"M. GONDRAN : il faut de l'imagination en matière de formation système de parrainage des artisans. Quelles sont nos ressources dans les cantons pour enseigner les savoir-faire.
Proposition de visiter l'Abbaye de St Avit pour la restauration de ses peintures.
"Mme PERRET : qu'est ce que sera la prochaine réunion ?
"Mme DAVID-ASTIER : Nous attendons du Pays du Grand Bergeracois, une recherche de financements pour en priorité remettre en état et en usage le patrimoine existant au lieu de créer de nouvelles constructions. Nous souhaiterions que Le Pays Beaumontois devienne un terrain de stage pour les artisans, vues les restaurations réalisées et prévues sur ce territoire dont les élus depuis le précédent mandat ont privilégié la mise en valeur et en économie du patrimoine.
"Mr BRIAUD recherche une promotion du patrimoine par les circuits pédestres, les animations culturelles, les effets d'éclairage.
"Mme VEAUX: D'accord sur les formations, sur l'information.
Comment faire pour que les sédentaires rehabitent en centre bourg au lieu de voir de nouvelles constructions, pas toujours en harmonie, à la périphérie des bourgs.

SYNTHESE DE RAPPORTEUR
Rôle des commissions : Leur travail doit aboutir à l'élaboration de la Charte qui sera le document de contractualisation dans le cadre du contrat de plan ÉTAT-RÉGION
Parallèlement un diagnostic du territoire va être établi. Les commissions en auront connaissance dès qu'il sera fini. Il est souhaitable d'avoir une remise du travail des commissions fin juin.

Idées émergentes :
• Priorité remettre en état et en usage le patrimoine existant au lieu de créer de nouvelles constructions. que les sédentaires habitent à nouveau en centre bourg au lieu de voir de nouvelles constructions, pas toujours en harmonie, à la périphérie des bourgs : conseils en mairie
• Valoriser le petit patrimoine. promotion du patrimoine par les circuits pédestres pour permettre aux touristes de parcourir la campagne riche en petit patrimoine non remarqué faire classer des arbres remarquables.
Favoriser les animations culturelles, les effets d'éclairage.
Formation des artisans : système de parrainage.
Pour réduire le coût des techniques de restauration, il faut aider l'artisan pour se former afin d'être moins cher. Quelles sont nos ressources dans les cantons pour enseigner les savoir-faire.
• Apprendre à utiliser les procédures (les outils) déjà existantes, coordonner les actions et rechercher une synergie entre elles.
Inviter le CADE à une prochaine réunion de commission
CALENDRIER DES PROCHAINES RÉUNIONS
Le 1 "jeudi de chaque mois de 18H à 20H : 7/2, 7/3, 4/4, 2/5, 6/6.

 

 Retour à la page précédente