Accueil  >  L'Asso du Pays  >  Les commissions de travail  >  Axe économique


Favoriser le développement et l’usage des nouvelles technologies :
Synthèse : 11.02.2002
 


Point traité 1 :

Répondre à la question : pourquoi favoriser le développement et l’usage des TIC ?

Eléments clés
Objectif : ne pas en rester au niveau d’évidences acceptées sans réflexion.
Donner du sens à la proposition de développement des TIC.
Rester dans le champ des trois problématiques définies lors de la première réunion : usages-usagers, infrastructures, projets leaders-vitrine pour le Pays.

Décision
La réponse au « pourquoi » se décline en quatre axes complémentaires.
1- Construire le développement des TIC à partir d’une triple solidarité : entre les personnes, entre les générations, entre les espaces géographiques constituant le Pays.
2- Contribuer au développement économique.
3- Assigner aux TIC un objectif de développement de la qualité de vie.
4- Contribuer à la notoriété du Pays, en lui donnant notamment une image d’innovation et de modernité.

Suite à donner

Développer et enrichir cette réponse pour chacune des trois problématiques.


Point traité 2 :

Etat des connaissances sur les TIC en PGB début 2002.

Eléments clés
Il est difficile de préparer l’avenir sans connaître la réalité présente.
Le sondage « Les aquitains, les nouvelles technologies et leurs usages » est intéressant sur les usages des particuliers concernant la téléphonie mobile et Internet. Il est de peu de secours pour des approches géographiques ciblées, et pauvre en information sur la réalité des TIC dans le travail et pour les entreprises.

Décision
Question en suspens : où s’informer de façon large, précise et fiable ?


Point traité 3 :

Réflexion sur les usages et les usagers : susciter l’intérêt pour Internet.

Eléments évoqués
Publics « particuliers » : personnes âgées, jeunes.
Education. Ne pas oublier l’enseignement technique.
Entreprises.

Pistes ouvertes
Education : accentuer l’effort. S’inspirer d’expériences menées ailleurs (ex : bus informatique)
Personnes âgées : sensibiliser en amenant l’équipement le plus près possible des lieux de vie.
Tous publics et populations plus fragiles : créer des points d’accès publics, toujours avec un animateurs.
Une idée à creuser : installer ces points là où vont les gens (ex : hyper marché) en intéressant et responsabilisant les entreprises concernées. C’est par exemple la propre information de l’entreprise qui est le support d’initiation et d’application.
Entreprises : on a tendance à sous-estimer le public entreprises. Il s’agit d’attirer en PGB des entreprises qui ont besoin de communiquer ou dont l’activité est la communication. Pour cet enjeu, les infrastructures hauts débits sont incontournables.


Synthèse des travaux
Difficile à faire. Les discussions sont intéressantes. Il va falloir maintenant avancer de façon méthodique, point par point, en s’efforçant d’articuler les réponses à la fois sur les trois problématiques de départ et sur les réponses apportées à la question « pourquoi ? (point 1).


Proposition pour la prochaine réunion

1- Décider de qui nous pourrions entendre pour avoir des informations sur la réalité et les projets TIC concernant la Dordogne et les voisins de Gironde.
2- Approfondir le travail sur l’offre d’usages à créer, à conforter, à développer.

 

 Retour à la page précédente