Accueil  >  L'Asso du Pays  >  Les commissions de travail  >  Axe économique


Développer une économie touristique forte :
Synthèse 01.07.2002

 

Orientations   Déclinaisons Types d’actions Transversalité Partenariat Localisation
1.Produits culturels et patrimoniaux -agrotourisme et œnotourisme

 


 
-développement des marchés de producteurs
-optimisation de la Route des Vins (création d’un lien avec la partie girondine, cartographie, accueil…)
-création d’un produit touristique viti-vinicole (jardin ampélographique)
-sentiers viticoles pédagogiques
-stages (cuisine, élaboration du vin, tabaculture…) : appréhension des savoir-faire locaux
     
  -préhistoire -aménagement touristique des sites de plein air
-optimisation du potentiel préhistorique du Bergeracois (grotte de Cussac : fac-similé...)
     
  -tourisme culturel -tendre vers un évènement international (festival de musique, théâtre, gastro, célébrités...)
-valorisation des métiers d’art, de l’architecture, de l’histoire (expositions, village artisanal, signalétique et mise en lumière du patrimoine bâti…)
     
  -tourisme d’affaire -réception, congrès, séminaires, université d’été…      
  -tourisme industriel -recensement et ouverture à la visite (papeteries, centrale hydroélectrique...)      
  -tourisme vert -sentiers de découverte de la nature (botanique, faune, géologie…) et des paysages (toponymie…)
-animations - nature (guides)
     
2.Hébergement-Restauration -mise en réseau hébergeurs / activités de loisirs -élaboration d’une carte d’hôte      
3.Activités sportives et de loisirs -développement du tourisme fluvial, aquatique et halieutique
 
-mise en place d’un Contrat de Rivière
-poursuite de la réhabilitation et ouverture du canal à la navigation
-gabarres, voile
-baignade et jeux
-pêche sportive
-sports d’eau vive (canoë, ski nautique) avec notamment la réalisation du Bassin d’Eau Vive de Mauzac
     
4.Socle du développement et transversalité dans les orientations 1/2/3 -création d’un projet « moteur » du tourisme en Bergeracois -Bridoire, pôle touristique structurant pour le PGB : découverte du patrimoine et de l’histoire grâce aux TIC, valorisation des productions locales, manifestations diverses, parcs et jardins
-pertinence d’une mise en réseau de « petits » sites plutôt que construction d’un site phare ?
     
  -création d’un observatoire du tourisme -veille concurrentielle (pratique de la concurrence)
-données statistiques (outils de mesure communs, évaluations, examens des attentes...)
     
  -définition d’une politique d’échanges et de coopérations -partenariats avec d’autres territoires, échanges d’expériences
-jumelage du PGB avec un autre territoire
     
  -innovation -création de nouveaux produits
-relations avec des experts (Secrétariat d’Etat au Tourisme, AFIT, ONT, CNTER...)
     
  -mise en réseau des acteurs        
  -optimisation de l’accueil -profession-nalisation des acteurs (formation à l’accueil, la gestion, la connaissance des ressources…)
-adaptation des structures aux types de clientèles (enfants, seniors, handicapés…)
-accessibilité générale aux équipements de services ou de loisirs (tarifs, carte d’hôte, amplitudes horaires, guichets bancaires…)
-adapter l’hébergement à la demande (équilibre géo, hôtellerie de charme, économique et de plein air, hébergement polyvalent pour groupes, sportifs, stagiaires, ...)
-labellisation des hébergements
     
  -promotion et communication commune -promotion par salons, éductours (inviter des profs à découvrir le PGB pour les intégrer dans leur programme), utilisation des NTIC, audio-guides, pub
-communication à partir d’une image/marque (être bien identifié et positionné), d’une charte graphique et de documents communs (nationaux et internationaux), ainsi que par une signalétique cohérente (informative et directionnelle)
-organiser la prescription
     
  -commercia-lisation -bien identifier les réseaux : voyagistes, agences autocaristes, comités d’entreprises…      

 

 Retour à la page précédente