Acuèlh  >  Cultura occitana  >  La lenga d’òc o occitan

 La lenga d’òc o occitan

 


La lenga d’òc o occitan es una de las grandas lengas romanas o neò-latinas
que se son desvolopadas als sègles IX e X a partir d’una simbiòsi entre lo latin popular, importat per los soldats e los colons romans, e las estructuras lingüisticas dels idiòmas primitius parlats avant l’invasion latina.
Los trobadors del sègle XI al sègle XIII, (dont los mai famós son perigordins : Bertran de Born, Giraut de Bornelh, Arnaut Daniel, Arnaut de Maruelh, o Lemosins : Bernard de Ventadorn), li balhèron un raionament cultural a la dimension de l’Euròpa. Quò es en occitan que la poesia francesa aprend a parlar d’amor (empruntat per los Francés, lo mot amour es occitan). Aquels autors, a l’encòp poètas, musicians e compositors, son enquera estudiats uèi dins las universitats del monde entièr.
A la mesma epòca, l’occitan remplaça lo latin coma lenga administrativa e juridica.


La Crosada contra los Albigés a provocat la partença puèi la disparicion dels trobadors mas la lenga d’òc demòra oficiala jusca a l’ordenança de Villers-Cotterêts en 1539, lo bearnés es la lenga dels Estats de Navarra jusca a la Revolucion.

L’Occitania es lo país d’una lenga ;
a jamai conegut d’unitat politica. Malgrat los còps terribles qu’a suportat e que li an fai sofrir las pèiras, s’es mantenguda al cors dels sègles e, uèi, mai de la meitat de la populacion aquitània ditz compréner la lenga e un tierç, la parlar. Òm parla occitan dins 32 departaments del sud de la França, dins 14 vals dels Aups del Piemont italian onte la lenga d’òc es de mai en mai praticada e reconeguda oficialament e, dins la Val d'Aran en Espanha onte l’occitan (dialècte gascon) es lenga oficial al mesma titre que lo castilhan e lo catalan.
En region Aquitània, òm tròba tres dialèctes : gascon, lengadocian e lemosin.

En Dordonha, l'occitan es de dialècte nòrd-lengadocian al sud d’una linha Vilafranca-de-Lonchac – Lunàs – Vern – Montinhac, es de dialècte lemosin al nòrd.
Belcòp de patronimas e la pluspart dels noms de lòcs tròban lor significacion dins la lenga d’òc mas la cultura occitana, luènh d’èsser virada cap al passat, demòra viva, en s’esprimir d’un biais plural, portada per los actors locals, estajants, associacions, artistas… conscients de lor identitat comuna e atencionat a la veire perdurar.
Nombrosas associacions trabalhan a manténer e a desvolopar la lenga e la cultura occitanas
dins una produccion que comprend tots los genres : publicacions literàrias (diccionaris, romans, libres d’istòria, libres per mainatges, bendas dessenhadas, eca.), manifestacions culturalas, ensenhament de la lenga.



Dempuèi mai de mièg-siècle, l’occitan es ensenhat dins l’Educacion Nacionala.
Es present jos la fòrma d’un ensenhament opcional dins d’establiments de tots los departaments de l’acadèmia de Bordèu.
Una continuitat pedagogica se bòta en plaça de la mairala al bachilierat. A l’ora d’ara, l’occitan en Aquitània presenta un jasiment d’emplecs, non solament dins l’ensenhament mas tanben dins l’animacion, los mestièrs de l’informacion e lo torisme.

  
Joan-Claudi DUGROS
 
 

 


La langue d’oc ou occitan est une des grandes langues romanes ou néo-latines
qui se sont développées aux IX-Xe siècles à partir d’une symbiose entre le latin populaire, importé par les soldats et les colons romains, et les structures linguistiques des idiomes primitifs parlés avant l’invasion latine.
Les troubadours des XIe au XIIIe siècles (dont les plus célèbres sont périgourdins : Bertran de Born, Giraut de Bornelh, Arnaut Daniel, Arnaut de Mareuil, ou limousins : Bernard de Ventadour), lui ont donné un rayonnement culturel à l’échelle de l’Europe. C’est en occitan que la poésie française apprend à parler d’amour (emprunté par les Français, le mot amour est occitan). Ces auteurs, à la fois poètes, musiciens et compositeurs, sont encore étudiés aujourd’hui dans les universités du monde entier.
A la même époque, l’occitan remplace le latin comme langue administrative et juridique.

La Croisade contre les Albigeois a provoqué le départ puis l’extinction des troubadours mais la langue d’oc demeure officielle jusqu’à l’ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539, le béarnais étant la langue des États de Navarre jusqu’à la Révolution.

L’Occitanie est le pays d’une langue ;
elle n’a jamais connu d’unité politique. Malgré les coups terribles qu’elle a subis, elle s’est maintenue au cours des siècles et, à ce jour, plus de la moitié de la population aquitaine déclare comprendre la langue et un tiers, la parler. On parle occitan dans 32 départements du sud de la France, dans 14 vallées alpines du Piémont italien où la langue d’oc est de plus en plus pratiquée et reconnue officiellement, et dans le Val d'Aran en Espagne où l’occitan (dialecte gascon) est langue officielle au même titre que le castillan et le catalan.
En région Aquitaine, on trouve trois dialectes : gascon, languedocien et limousin.

En Dordogne, l'occitan est de dialecte nord-languedocien au sud d’une ligne Villefranche-de-Lonchat – Lunas – Vergt – Montignac, il est de dialecte limousin au nord.
De nombreux patronymes et la plupart des noms de lieux trouvent leur signification dans la langue d’oc mais la culture occitane, loin d’être tournée vers le passé, demeure vivante, s’exprimant de façon plurielle, portée par les acteurs locaux, habitants, associations, artistes… conscients de leur identité commune et soucieux de la voir perdurer.
De nombreuses associations œuvrent pour le maintien et le développement de la langue et de la culture occitanes
dans une production qui recouvre tous les genres : publications littéraires (dictionnaires, romans, livres d’histoire, livres pour enfants, bandes dessinées, etc.), manifestations culturelles, enseignement de la langue.

Depuis près d’un demi-siècle, l’occitan est enseigné dans l’Éducation Nationale.
Il est présent sous la forme d’un enseignement optionnel dans des établissements de tous les départements de l’académie de Bordeaux.
Une continuité pédagogique se met en place de la maternelle au baccalauréat. A l’heure actuelle, l’occitan en Aquitaine présente un gisement d’emplois, non seulement dans l’enseignement mais également dans l’animation, les métiers de l’information et le tourisme.
 
Jean-Claude DUGROS

 

 
 

Retorn a la pagina d'acuèlh Occitan