Accueil  >  Connaître le Bergeracois  > Agriculture  >  Économie en Bergeracois
 

Économie en Bergeracois 



L’économie agricole en Bergeracois

Champ de ColzaL'agriculture est le 1er aménageur de l'espace avec une Superficie Agricole Utile (SAU) qui représente 40% de son territoire, auxquels s’ajoutent 37 % de forêt.
C'est une agriculture d’une intensivité modérée, avec des exploitations à taille humaine.
A l'identique de l'évolution générale, la tendance sur le Pays est au regroupement des exploitations et donc à l'accroissement de la SAU par exploitation bien que toutefois le nombre de "petites exploitations" reste encore élevé.
Les données du recensement général agricole 2010 nous donneront la dernière tendance.

L'activité agricole dans le Grand Bergeracois représente une composante essentielle de l'activité économique. Elle constitue en effet un secteur d’emploi de premier ordre (+ de 4000 emplois en 2005), marque profondément l’espace et se compose d’un nombre important de filières.


La sylviculture :

D’un point de vue économique, la forêt a traditionnellement été valorisée, comme complément important aux revenus agricoles : exploitation en taillis (notamment châtaignier), champignons, chasse, ... La plupart des propriétaires forestiers étaient ou sont agriculteurs (la forêt est privée à 99%)
Aujourd’hui, l’exploitation sylvicole s’est professionnalisée en un secteur d’activité fort, mobilisant de nombreux partenaires.
En savoir plus sur la forêt en Bergeracois
 


La viticulture :
15 % de la SAU
Véritable image de marque du territoire, elle s’appuie sur 12 000 ha de vignes. Les 1 200 viticulteurs du Bergeracois produisent plus de 600 000 hl de Vins de Bergerac, répartis entre treize A.O.C., résultats d’efforts continus de recherche de qualité.
En savoir plus


Les grandes cultures :
productions céréalières, oléagineuses et fourragères. Elles sont destinées en premier lieu à l’élevage.
En savoir plus


L’élevage bovin
avec comme principale production de race à viande la Blonde d’Aquitaine
En savoir plus sur la filière bovins viande
En savoir plus sur la filière bovins lait


L'élevage de volailles (en progression) en deux filières principales :
Filière gras : en savoir plus
Filière volailles à rôtir : en savoir plus


L’arboriculture fruitière :
Les vergers sont une des majestueuses composantes des paysages du Bergeracois
Prune : en savoir plus
Pomme : en savoir plus
Noix, en savoir plus sur la filière noix


Fraise
La fraise a trouvé en Périgord un terroir pour s’épanouir. La filière, très professionnelle, s’est adaptée au marché concurrentiel de ce produit.
En savoir plus


Tabac :
culture traditionnelle, elle reste un appoint pour certaines exploitations et surtout reste visible dans le paysage, à travers les cultures de vallées et le patrimoine bâti (séchoirs)


Le développement de l’agrotourisme
est notable au sein des exploitations du Grand Bergeracois. La filière s’appuie sur l'activité d'hébergement et de plus en plus, la vente directe (vin, volaille, fruits-légumes …)
En savoir plus