Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Vos Communes  >  Villefranche de Lonchat
Mairie de Villefranche de Lonchat

 
La Chapelle
 

Monuments et sites remarquables
Villefranche de Lonchat est un bastide anglaise. L’une des deux églises et le bâtiment de la mairie sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. A voir, de nombreux puits, plusieurs lavoirs dont un restauré en 2003, la bascule située sur l’ancien champ de foire, la maison du gardien du cimetière restaurée aussi en 2003. Superbe panorama depuis les remparts sur le site de Gurson et sur la vallée avec une vue jusqu’au château de Saint Michel de Montaigne. Un musée d’histoire locale est installé au premier étage du bâtiment de la mairie.


Le Musée d'Histoire Locale

Le musée
Le musée, crée en 1939, retrace les différentes périodes d’occupation humaine, de la préhistoire, puis la création de la Bastide en 1285 à nos jours. Il est installé au premier étage du bâtiment de la mairie.
Au cours de la visite, on peut voir toutes sortes de témoignages de la vie quotidienne locale : outils, mobilier, vêtements, faïences mais aussi écrits et livres anciens du XVIe siècle.

Géré par les Amis du Musée, celui-ci évolue grâce aux dons et s’est enrichi récemment d’une salle médicale et d’une petite collection de jouets. Une exposition temporaire à thème anime chaque année l’activité du musée tant pour le public que pour les scolaires. Le musée municipal est ouvert à la visite toute l’année sur rendez vous au 05 53 80 77 25 (secrétariat de mairie) ainsi que pour le printemps des musées et les journées du patrimoine.

 
L’église Notre Dame
 

L’église Notre Dame
C’est toujours un sujet d’étonnement, pour le touriste qui visite Villefranche de Lonchat, de constater que l’église paroissiale est en dehors du bourg, dont elle est distante de 400 mètres. L’explication est simple, c’est l’histoire de la formation et du passé de notre commune qui va le fournir au visiteur. Une villa-gallo romaine est à l’origine de la paroisse de Lonchat.

Elle était située à 500 mètres de cette église, sur le versant sud d’un coteau où affleuraient les eaux. Un certain LUPIUS lui a donné son nom, LUPIAC qui a traversé des siècles. Lorsque, au cours de siècles, le christianisme se répandit dans les campagnes, un premier oratoire privé fut construit sur le domaine de LUPIUS pour assurer le culte. Rien ne subsiste de ce premier oratoire détruit sans nul doute par les Normands.
Au cours des XIe et XIIe siècles, les églises romanes s’élevèrent de tous côtés, à St Martin de Gurson, à Carsac, à Minzac, à Montpeyroux et à Lupiac dont le nom se modifie au cours des siècles et devient LOPCHAC, puis LOUCHAT.
L’église de LOPCHAC, dédiée à Notre Dame, existait dès le XI siècle, ainsi que cela résulte de diverses chartes des Cartulaires de l’Abbaye de la Sauve Majeur. Cette église "appelée la Grande Église pour la distinguer de la chapelle édifiée à l’intérieur même de la Bastide" est implantée sur un plateau rocheux et possède une crypte pour compenser le déclivité du sol.
Elle appartient au style gothique du Sud-ouest, qui est un style de transition entre le roman et le gothique. Les murs sont épais, avec de massifs contreforts. Le clocher, trapu, surmonte la travée ouest de la nef centrale et forme la façade de l’église. Cette église est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Bâtiments Historiques.


Manifestations annuelles
Marché de Noël début décembre
Carnaval courant mars
Feux d’artifices et course cycliste le 15 août.
Marché du mardi matin



Suite