Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Vos Communes  >  Saint Nexans
Mairie de Saint Nexans

Au XIIe siècle, Saint-Nexans possédait un établissement de l’Ordre des Templiers. De cette époque, il ne reste que la partie inférieure de la façade de l’église (Ecole Saintongeaise) : l’origine du nom de la commune est Saint Naissant à savoir Jean-Baptiste 1295 Saint Nexantius.

Au XVe siècle, les Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem obtinrent la propriété et la gestion des établissements des Templiers.

Au XIVe siècle, ce fut une des 32 villes périgordes ceinturées de murailles fortifiées.

L’ordre de Saint Jean avait une importance stratégique, il contrôlait le passage des marchandises et pèlerins vers l’Espagne (Chemin de Saint-Jacques de Compostelle).

En 1300, l’Hôpital de Saint Nexant avait déjà multiplié ses biens immobiliers et ceux-ci comprenaient la banlieue de la Madeleine qui contrôlait la circulation sur le pont de la Dordogne.

Lembras : Les biens Hospitaliers dépendaient de la commanderie proche de Queyssac redevable de celle de Saint-Nexans. Naussannes, à 4km au sud de Beaumont, était une dépendance de Saint-Nexans. Saint Aubin, Cours, l’Abadie, Colombier, plusieurs borderies (terroirs de manse et réserves seigneuriales ouvertes à la culture plusieurs essarts (terrain en friches), maignement exploitations agricoles (vignes, blé).

Saint-Nexans est la patrie de Jacques Pinet, né le 9 septembre 1754, moine de Saint Aubin, député montagnard et maire de Bergerac, il vivra jusqu’en novembre 1814. Son frère Jean fut maire de Saint-Nexans en 1799. Son arrière petit fils E. Gérard fut maire de Bergerac en 1878.

Notre commune est aussi la Cité du Commandant Bernicot. Ancien capitaine au long cours, il fit le tour du monde en 26 mois sur un cotre de 12 mètres « l’Anabrita ».

Enfin, la culture de la vigne apportée par les grecs d’Asie Mineure s’étendit de façon rapide sur notre commune.

Dès 1520, le vin blanc doux liquoreux était très prisé en Angleterre et en Hollande.

Aujourd’hui, malgré le grand bouleversement du monde rural, le vin reste un des atouts économiques les plus importants pour notre commune.


Retour