Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Vos Communes  >  Saint Avit Sénieur
Mairie de Saint Avit Sénieur

1 - L’abbatiale 9 - Le jardin des moines 2 - La Maison du Prieur 8 - L’esplanade 7 - Le Presbytère 3 - La Maison des Gardes 5 - Le Dortoir des Moines 6 - Le cloître 4 - La Place du Fort

L’abbatiale

1 - L’abbatiale :
Eglise byzantine du XIe siècle (L 53m X l 21m), probablement construite avec 3 coupoles (comme St Etienne de la Cité de Périgueux).
Au XIIe, on y ajoute 2 fortes tours d’angle, la plus élevée dite Alexandre (du nom du Pape Alexandre III 1159 – 1181) est construite après les destructions de 1214, vers 1270. Philippe le Hardi (1270 – 1285) ordonne au prieur Hélie d’entourer son abbaye de murs et de creuser des fossés. A partir de cette date, St Avit est nommé «Castrum Sancti Aviti Senioris» dans les textes.

2 - La Maison du Prieur :
A l’étage supérieur, fenêtres de style renaissance.

3 - La Maison des Gardes :

Inscription au dessus de la porte : «Chanoine FADELPECH 1628».
Cette maison est accolée au rempart. Au fond du jardin, vestige du mur de fortification.


Maison au cadran solaire

4 - La Place du Fort :
A gauche, la maison au cadran solaire.
A droite, mur de l’église où l’on remarque les pierres rougies par les incendies des guerres de 1214 et 1577. L’abside initialement semi-circulaire fut détruite en 1577 et rebâtie droite, donnant moins de place au chœur.


Le Dortoir des Moines

5 - Le Dortoir des Moines :
Au rez-de-chaussée, la sacristie et la salle capitulaire. La salle capitulaire fut couverte au XIIe de voûtes d’arêtes retombant sur deux piles carrées aux chapiteaux moulurés et aux bases sans décor. Les voûtes détruites en 1577 furent rebâties à l’identique en 1975.
A l’étage, le dortoir des moines. Le porche donne accès au cloître et au musée géologique et à la salle archéologique qui est actuellement dans la salle capitulaire.


Le cloître

6 - Le cloître :
Il a servi de cimetière de 1659 à 1923. Sur le mur de l’église, on aperçoit les pierres rougies par les incendies, le larmier, l’emplacement des poutres de la galerie du cloître détruite au XIVe, au centre le puits fouillé qui a permis de découvrir divers éléments sculptés appartenant au cloître et de nombreux boulets en pierre.
 


Le Presbytère

7 - Le Presbytère :
C’est un logis construit au XVIIe. Le rez-de-chaussée du XIe employé comme base de cette construction, a des voûtes en berceau brisé, éclairées de fenêtres cintrées. Ce pourrait être l’église primitive du village. Les pierres de l’étage et de la galerie haute proviennent de récupération après les destructions. Des sculptures provenant de supports du cloître y furent trouvées. Les murs qui forment le cloître sur les cotés ouest et sud appartiennent respectivement au cellier et au réfectoire.
Ce bâtiment sert régulièrement de lieu d’exposition.

8 - L’esplanade :
L’actuelle mairie fut un hospice servant de lieu de repos aux pèlerins se dirigeant vers St Jacques de Compostelle.
Une léproserie était attenante au bâtiment. En face, dans la falaise, se situe la grotte où vécut Avitus. Le lavoir est alimenté par la source où Avitus se désaltérait. Dans la vallée, passait une voie romaine venant de Beaumont, allant en direction de Molières et Badefols.

9 - Le jardin des moines :

Ces jardins en terrasse sont en cours de remise en culture. On y trouve des bassins d’irrigation avec et sans source. Les arbres fruitiers et la vigne ont été plantés en automne 2004. C’est une approche de différents jardins liés à l’histoire du site et des hommes. D’autres particularités vous y seront contées si vous rencontrez le jardinier lors de votre visite en ces lieux.


Animations régulières sur la commune :

-
Du 1er juin au 30 septembre, Balade nocturne à la nuit tombée : Les murmures de Saint Avit Sénieur "son et lumières"
-Tous les ans, la fête «votive» qui se déroule le dernier week-end de septembre.
-Tous les deux ans, «Festival des traditions rurales» qui se déroule le 2e dimanche d’août.
-Tous les deux ans, la fête «D’automne» qui se déroule vers la mi-octobre.
-Du mois de juin à septembre, exposition d’art qui regroupe des peintres, des sculpteurs… est présentée dans le presbytère.
-Du début du mois de juillet à la fin août, l’association «Au Fil du temps» de Cadouin anime des ateliers pour toute la famille autour de la calligraphie, de l’enluminure et de la sculpture et propose la découverte du village et de son histoire lors d’un parcours «énigme».
-Tous les 2e dimanches de février, le dimanche après le 14 juillet et le 1er dimanche d’octobre, vide greniers.