Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Vos Communes  >  Issac
Mairie d'Issac

 


Le château Montréal

 

Le château Montréal :
Du premier château fort, « le château Noir », il ne reste rien ; il fut détruit par les invasions Normandes.
Hélie de Saint-Astier fit construire un château au début du XIVème siècle. Il fut démoli en 1430. Michel de Peyronenc le fit reconstruire en 1467 et Louis XI l’autorisa à relever ses fortifications.
 


Le château Montréal

Le château que l’on voit aujourd’hui a été remanié au XVIème mais il reste des traces du vieux château.
Au XVIème, Pierre de Pontbriand, propriétaire du château, le «modernisa». Il avait vécu à la cour des Valois et avait pu admirer les châteaux de Blois, Amboise et Chambord.
Son fils François continua les travaux et fit construire la chapelle neuve (classée monument historique).

Il y installa le tombeau de sa femme bien-aimée, Anne de Grossoles et se fit représenté à son côté.
Cette chapelle abrite une «sainte épine» que le maréchal Talbot portait quand il fut tué à la bataille de Castillon (1453) et que ramena Michel de Peyronenc.
Curieusement, il y a pas très loin un lieu-dit du nom de «Talabot», avec un souterrain.
La ville Canadienne tirerait son nom du seigneur de Montréal, compagnon de voyage de Jacques Cartier.

Chemins de randonnées -Manifestations


 


La maison à la tour

 

La maison à la tour :
Appelée on ne sait pourquoi, la Tour Saint-Jacques (propriété privée) est en voie de sauvegarde. La démolition d’une petite maison permet maintenant d’admirer ce très bel ensemble de bâtiments d’époque renaissance. Il possède une cave sur un souterrain refuge appelé cluzeau, alimenté en eau par un petit ruisseau.
A l’entrée du bourg, on peut voir une maison à tourelles tronquées (propriété privée). En 1620, un texte la nomme «maison noble de la Mothe».

     

La maison à la tour
 

Le seigneur de Montréal veut en faire une abbaye pour y installer sa fille, Anne Pontbriand.
On décrit le domaine, tout y est grand ! Le projet ne se réalisera pas et en 1693, il n’est plus alors question que de la métairie de la Mothe, qui sera le bureau de poste au début du XXème siècle.

     
 

Le château d’Issac :
Tourne le dos au village et est peu visible (propriété privée). Sur les vieilles cartes postales on peut voir son beau parc, typique du goût du XIXème siècle.

     


Eglise Saint-Avit

 

Eglise Saint-Avit, ermite en Périgord
On y fête Sainte Radegonde dont les reliques étaient exposées le dimanche suivant le 15 août. L’abside arrondie est du XIIème siècle. On remarquera la coupole édifiée au dessus de la croisée du transept. Les proportions harmonieuses de cette église en font une des plus belles du pays de Villamblard.