Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  L'Asso du Pays  >  Archives Programme Leader 2007-2013  >  Stratégie et actions
 
Archives Programme Leader 2007-2013
   

Projets programmés

Le comité de programmation Leader s’est réuni le jeudi 24 avril 2014 au siège du Pays du Grand Bergeracois, à Saint Laurent des Vignes.

A cette occasion, 6 opérations ont été programmées, représentant un montant de subvention de 113 018,89 euros. 1 opération a été reprogrammée pour cause de modification de plan de financement.


Opérations programmées

Amicale Laïque de Saint-Aubin de Cadelech
Dossier : Mémoire commune Alsace-Périgord
Fiche action : 8 – Coopération

Le projet consiste à recueillir la mémoire des témoins de l’exode de populations des villages alsaciens en Dordogne. Plus particulièrement, il concerne les communes de Boofzheim et Saint-Aubin de Cadelech.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, les populations civiles de villages frontaliers de l’Allemagne sont évacuées vers le sud-ouest de la France. Ainsi, la commune de Saint-Aubin de Cadelech a accueilli une grande partie des habitants de Boofzheim. Plusieurs alsaciens sont restés en Dordogne. La majorité est retournée en Alsace, dans les conditions difficiles de cette époque. Les deux communes sont aujourd’hui jumelées. La mémoire de cet épisode de l’Histoire reste sensible et le recueil de mémoire est délicat.
L’innovation du projet réside dans le fait que les témoignages seront recueillis sur les deux communes. Il aboutira à l’élaboration d’un ouvrage commun, à une création artistique commune. Deux événements de restitution, l’un en Dordogne (au mois de juin 2014), l’autre en Alsace (à l’automne 2014) sont prévus.

Coût total : 13 495,54 €
Subvention programmée : 6 295,51 €
Fiche-projet


Communauté de Communes des Bastides, Dordogne-Périgord
Dossier : Animation de la Charte Forestière de Territoire 2014
Fiche action : 2 – Gérer les ressources et les paysages pour un pays attractif

L'animation de la Charte Forestière de Territoire en 2014 s'appuie sur l'évaluation de la mise en œuvre de la Charte 2009-2013. Elle poursuit 4 objectifs principaux :
- rendre visible l'offre locale de la filière bois,
- renforcer la communication entre professionnels de la filière,
- accompagner les entreprises locales dans leur méthode de réponse aux marchés publics,
- développer un projet de coopération avec d'autres territoires bénéficiant d'une Charte Forestière, afin de faire émerger par exemple une filière de mobilier bois local.
Ces objectifs constitueront les jalons d'une stratégie forestière pour les intercommunales à construire sur la période 2015-2020.

Coût total : 18 841,36 €
Subvention programmée : 10 362,74 €
Fiche-projet


Association Pays du Grand Bergeracois

Dossier : Services numériques 2014
Fiche action : 6 – Améliorer l’accès et la qualité des services à la population

Dans le cadre de sa stratégie visant à faire du numérique un levier de développement, le Pays du Grand Bergeracois propose de déployer ce projet sur trois ans (2012 à 2014), afin de créer et promouvoir de nouveaux outils numériques. L'année 2014 vient clore ce cycle de projet, marqué par les exigences de qualité et de diffusion auprès du plus grand nombre :
1 - Augmenter la qualité des outils de valorisation du patrimoine par le numérique, grâce à la coopération. avec le GAL du Pays de Ploërmel - Coeur de Bretagne, une analyse croisée de nos aboutira à la rédaction d'une Charte de bonnes pratiques, destinée à s'appliquer à nos outils et à être diffusée à l'échelle nationale.
2 - La diffusion d'un Système d'Information Géographique pour l'accès aux données publiques (open data), à partir des pages de chacune des communes.
3 - La diffusion des techniques à travers la réalisation d'Ateliers numériques, ouverts aux prestataires touristiques au 1er semestre, puis aussi aux élus et personnel des collectivités au 2nd semestre.

Coût total : 62 907,43 €
Subvention programmée : 34 599,08 €
Fiche-projet


Association Pays du Grand Bergeracois
Dossier : Animation / fonctionnement du GAL 2014
Fiche action : 9 – Animation - gestion

L'objet de cette demande est le soutien financier pour la réalisation des missions d'animation et de gestion entreprises par le Groupe d'Action Locale ainsi que les frais de fonctionnement s'y référant.
Les objectifs seront de terminer la programmation et de procéder au paiement de l'essentiel des dossiers programmés. Une attention forte est portée à la coopération avec, comme objectif, de faire aboutir 3 nouveaux projets en 2014. L'animation est déclinée en trois parties :
Animation générale du programme : accompagnement des porteurs de projets
Deux animations thématiques, destinées à mettre en oeuvre directement notre stratégie : thématique "Métiers d'Arts" et thématique "Réseau Local d'Accueil".

Coût total : 74 331,46 €
Subvention programmée : 40 882,29 €
Fiche-projet


Association La Maison des Paysans
Dossier : Le réseau de l’agriculture paysanne : des paysans ressources, des fermes innovantes
Fiche action : 3 – Création, mise ne réseau et transmission d’entreprises

En Dordogne, l'agriculture, par la diversité des systèmes de production et la richesse de nombreuses fermes de taille moyenne participe activement à la qualité des paysages et à l’attractivité des territoires. Ces systèmes agricoles ne sont pas figés : les fermes évoluent, les paysans deviennent acteurs de ces innovations, en développant des savoir et des compétences dédiés. Par son action, la Maison des Paysans souhaite recenser et communiquer en créant à terme un réseau de paysans et de fermes « ressources ».
Les étapes sont les suivantes :
- diagnostics Agriculture Paysanne (indicateurs économiques, sociaux et environnementaux) hors LEADER.
- réalisation de supports de présentation des fermes ; un jeu de 3 panneaux par ferme
- diffusion lors d'événements et d'expositions, et sur les fermes, facilitant les échanges entre paysans, mais aussi avec les citoyens, les consommateurs, et les élus.
- création d'un livret recensant ces exploitations agricoles, qui constituera un réseau de personnes ressources, pouvant être sollicitées pour des animations auprès du grand public.

Coût total : 12 736,17 €
Subvention programmée : 7 004,88 €
Fiche-projet


Communauté de Communes des Bastides, Dordogne-Périgord
Dossier : Sentiers d’interprétation à Lanquais et Varennes
Fiche action : 1 – Communiquer pour connaître les ressources et créer du lien

Les communes de Couze - Saint Front et Lalinde ont réalisé, via la communauté de communes du Bassin Lindois, des sentiers d’interprétation valorisant leur patrimoine : sentier des papetiers pour l’une, plutôt tourné vers la bastide pour l’autre.
Cette dynamique, très appréciée du public local et des touristes va se poursuivre grâce à la création et au classement de chemins de randonnée au Plan Départemental des Itinéraires de promenades et randonnées.
Les communes de Lanquais et de Varennes souhaitent aujourd’hui à leur tour bénéficier de cet outil de développement touristique. La volonté est certes d’offrir la possibilité de se promener sur le territoire mais aussi de mettre en avant le patrimoine vernaculaire ainsi que la flore sauvage.

Coût total : 34 686,00 €
Subvention programmée : 13 874,39 €
Fiche-projet


Opération reprogrammée pour cause de modification de plan de financement

Communauté de Communes des Portes Sud Périgord
Dossier : A la reconquête du Dropt, projet de sentiers de découverte et d’interprétation au bord du Dropt en Pays d’Eymet
Fiche action : 1 – Communiquer pour connaître les ressources et créer du lien

Le projet consiste en la réalisation de deux sentiers d'interprétation. Un sur les bords du lac de l'Escourou et l'autre sur les bords du Dropt.
Le lac de l'Escourou présente un intérêt environnemental important, situé dans le sud du Périgord, il est un des sites les plus intéressants d'un point de vue ornithologique et naturel du territoire. L'objectif est donc d'en faire un lieu d'observation et de découverte de la biodiversité. Pour cela, différents aménagements seront proposés en 4 séquences: un ponton handi-pêche à l'entrée présentera en introduction l'écosystème du lac, une palissade d'observation donnera les clés d'apprentissage du lieu, un zone de transition (entre entrée et aire de jeu) sera jalonnée de jeux de manipulation et de bornes botaniques, plus tard, un observatoire prendra la forme de trois œufs en bois, on y trouvera aussi des tablettes d'observation ainsi que des silhouettes découpées en acier et en fin de parcours un aire de repos proposera un jeu sous forme de totems disposés dans la prairie humide une conclusion au sentier sous forme de questions, devinettes, mots cachés ou autre dessin.
Le sentier sur les bords du Dropt prendra la forme d'un livret jeu où le visiteur sera inviter à chercher, deviner, observer les éléments du paysage pour résoudre une énigme, une question. Il prendra la forme d'un scénario où le visiteur est le héros. Pour cela, du mobilier sera installé. D'une part dans la bastide, trois lutrins aux découpes personnalisées donneront des explications sur le Dropt autrefois, la construction du pont et les activités des habitants; puis à la gare et au pont de fer. Enfin, une table d'orientation sera installée et permettra de présenter les différents éléments de la Vallée du Dropt. Le sentier sera jalonné et permettra la découverte des éléments phares du cheminement (éléments naturels, patrimoniaux, espèces végétales, notamment).
Enfin, un site Internet dédié accessible par QR code permettra d'obtenir des compléments d'information (sous forme d'extrait sonore, cris d'oiseaux par exemple, commentaires de paysages, mais aussi sous forme de vidéo, de texte ou de photos,).

Coût total : 99 290,00 €
Subvention reprogrammée : 36 764,13 €
Fiche-projet