Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Les Entreprises  >  Atelier de Dorure sur Bois : Christine Mathieu
Atelier de Dorure sur Bois : Christine Mathieu
 


Restauration d'un reliquaire en bois doré. Les apprêts manquants sont recréés à la colle de peau et au Blanc d'Espagne.

 

Les produits utilisés sont restés inchangés depuis des siècles tout comme le gestuel.
La résine est bannie de mon activité car elle réagit très mal au support bois et au mélange de colle de peau de lapin.

Les produits utilisés :

-La colle de peau de lapin : Elle se présente en plaque, en granulés ou en poudre. Gonflée à l’eau et chauffée au bain marie, elle est la base de toutes les étapes de la dorure. Riche en collagène, elle réagit très bien aux variations hygrométriques du bois.

-Le blanc d’Espagne : C’est une craie que l’on mélange à la colle et qui servira de charge pour les apprêts, le gros blanc, les ornements à reconstituer.

-Le Bol d’Arménie ou assiette : C’est une argile rouge très fine qui se mélange à la colle légère.
Elle est passée en dernière couche avant la pose de la feuille d’or et permettra de polir la feuille à la pierre d’agate en lui donnant un brillant inégalable.

-La feuille d’or : Elle se présente dans des petits carnets de papiers soie qui contiennent 25 feuilles de 8 cm sur 8 cm. J’utilise un or à 22 carats, mais je peux, sur commande, travailler un or plus riche en carats.

-La pose de l’or : La feuille d’or est placée dans un coussin de peau retournée, elle se coupe avec un couteau spécial et s’attrape avec un pinceau appelé la palette. Je mets un peu de gras sur mon bras pour venir l’attraper dans le coussin. L’Assiette est humidifiée avec de l’eau et un petit pinceau, le mouilleux. La colle ainsi ravivée, la feuille est happée dans les apprêts.
Après huit heures de séchage, elle sera polie à la pierre d’agate afin de lui donner un brillant étincelant.

 


Restauration du reliquaire à la feuille d'or